Au Japon, l’automne fait tourner la tête aux cerisiers.

fleurs de cerisier et mont Fuji © Vincent Marion / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Octobre sonne habituellement les prémisses de Momiji, la saison où les érables japonais se parent d’incroyables couleurs rouge et jaune d’or. Pourtant, cette semaine, ce ne sont pas ces derniers qui ont fait parler d’eux dans l’archipel nippon mais les cerisiers qui se sont mis à refleurir.

La surprise est à la hauteur de la fascination que ces fleurs - qui annoncent l’arrivée du printemps - provoquent chez les japonais. L’incroyable phénomène n’est pas isolé et se répète dans divers lieux de l’archipel.

En cause la météo particulièrement capricieuse depuis quelques semaines. Pourtant, les typhons qui se sont succédé ont fait tomber les feuilles des cerisiers ce qui, en temps normal, entraine une inhibition de la floraison. Mais les températures très douces qui ont succédé aux tempêtes ont très probablement semé la confusion au cœur des arbres.

Cela ne risque-t-il pas de perturber la féérie printanière ? Selon des botanistes, ce rare phénomène ne devrait pas enrayer l'explosion rose et blanche printanière attirant des milliers de touristes.

Source : Konbini

 

Japon

Le Japon est un archipel situé au large de la côte pacifique de l'Asie (Asie de l'Est), bordé par la mer du Japon à l'ouest et l'océan Pacifique à l'est. Les principales îles sont, en partant du nord : Hokkaidō, Honshū (l'île principale), Shikoku et Kyūshū, prolongée au sud par les îles Ryūkyū dont fait partie l'île d'Okinawa. 

VOIR SUR LA CARTE