La renaissance d’une élégante

Fleurs d'Anémone pulsatille sous la pluie France © Michel Poinsignon / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Chaque année, en avril, l'anémone pulsatille réapparait après avoir disparu sous terre pendant de longs mois. Si la belle brille par son élégance, habillée d'un costume duveteux pourpre, elle s’avère également des plus discrètes. Si vous souhaitez la rencontrer, il vous faudra arpenter des coteaux calcaires où elle se plait.

Là, avec un peu de chance, vous pourrez peut-être, entre deux touffes de graminées apercevoir poindre des corolles encore toutes emmitouflées dans leur capuchon de fourrure et qui, courbées au petit matin, se redressent et s’étalent comme pour saluer le soleil à la mi-journée. Entre leurs pétales se dévoile alors un cœur d’étamines d’un jaune d’or fort appréciés par la gent ailée qui vient ici abondamment butiner.

Mais l’élégance a un prix et la belle, menacée par la transformation de son habitat en zones cultivée et par la pollution des sols liée à l’utilisation massive d’engrais, est aujourd’hui protégée.