Histoire du jour: le houx, garde-manger hivernal

Un oiseau se nourrit de houx Jean-Jacques Etienne / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Nous le connaissons constellé de petites billes rouges lovées entre ses feuilles luisantes et piquantes. Ses couleurs vibrantes en font une décoration de noël fort recherchée mais savez-vous que le houx est double ? En effet, contrairement à la plupart des plantes, il existe des arbustes mâles et d’autres femelles et seuls ces derniers arborent des fruits. Seuls quelques dizaines d’espèces européennes sont dioïques, les autres possèdent des fleurs comprenant à la fois pistil (femelle) et étamines (mâle). En ce 18 janvier, si vous vous promenez, vous verrez peut-être quelques grives ou merles se goinfrer des fruits du houx (toxiques pour l’homme), source de nourriture essentielle pour les oiseaux à cette saison. Avant de couper une branche, sachez que sa cueillette est très règlementée, souvent interdite en forêt mais tolérée pour un usage strictement familial.

Bourgogne Franche-Comté

VOIR SUR LA CARTE