2015 est l’année de tous les records climatiques

© Biosphoto / Anna Henly / NHPA / Photoshot

+ A A -

Disneynature

En ce 10 novembre, le Met Office britannique et l’Organisation météorologique mondiale nous apprennent que 2 seuils symboliques ont été franchis en 2015 : les niveaux de températures et la concentration en gaz à effet de serre. Et ce n’est pas une surprise. Notre planète Terre connait des changements  climatiques de plus en plus intenses. En effet, les 7 premiers mois de l’année ont été les plus chauds enregistrés à la surface de la Terre depuis le début des relevés de température, en 1880 ! Et ces températures augmentent au sol comme dans les océans. Le niveau de concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère a malheureusement  aussi atteint un nouveau record l’année dernière. Et cette concentration progresse chaque année, alimentant le changement climatique... Le dioxyde de carbone, le méthane et la vapeur d’eau sont les principaux gaz à effets de serre sur la planète, entrainant l’amplification des phénomènes climatiques. Les zones arides comme les zones humides s’accentuent, la fonte des glaces et l’acidification des océans s’accélèrent aussi.

Parallèlement, le phénomène climatique El Niño ; à l’origine du réchauffement de l’océan Pacifique tous les 3 à 7 ans, participe au réchauffement actuel en tirant les températures mondiales vers le haut et en intensifiant les phénomènes climatiques extrêmes et leurs conséquences (tempêtes, pluies torrentielles, inondations, vagues de chaleur et sécheresses). Source : Le Parisien.