En Namibie, mobilisation de propriétaires privés pour sauver les Oryx

© NamibRand Nature Reserve

+ A A -

En direct du Congrès Mondial des Parcs de l'UICN- Sydney, Australie

Aujourd’hui 12 novembre, partons en Namibie.

Cette année, la réserve du NamibRand fête ses 30 ans. En 1984, un groupe de propriétaires de la région du Pro-Namib - une langue de terres arides qui  longe l’est du désert du Namib au Sud-Est de l’Afrique - décident de réhabiliter leurs anciennes fermes d’élevage. Leur but ? Former une large zone dédiée à la protection des territoires essentiels à la migration des Oryx, cette gazelle caractéristique des espaces désertiques.

D’avril à octobre, cette grande espèce emblématique du Namib traverse le désert à la recherche de pâturages. Aujourd’hui, 16 fermes sont réhabilitées et forment, sur une surface de plus de 200 000 ha, la plus grande réserve privée à but non lucratif d’Afrique Australe. 

Hardap Region

VOIR SUR LA CARTE

Les photos du phénomène

© NamibRand Nature Reserve
© NamibRand Nature Reserve
© NamibRand Nature Reserve
© NamibRand Nature Reserve

Notre partenaire

Nils Odendaal