Le Mont-Blanc se tasse

©NPL / Wild Wonders of Europe / Krahmer

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 11 septembre, le Mont-Blanc vient tout juste de passer sa visite médicale de fin d’été…  Résultat ? En deux ans, la tour de contrôle des Alpes s’est légèrement ratatinée d’1,29 mètre et culmine à ce jour à 4 808,73 mètres, d’après l’étude des experts. Nos montagnes ne sont donc pas statiques. En hauteur, en long ou en large, elles évoluent au cours du temps, au grès du vent et des précipitations. Bien sûr, le réchauffement climatique fait fondre les glaces, mais pas seulement ! Cet été, la chaleur quasi caniculaire sur le massif, a causé certains dégâts: un niveau de dégel élevé donc plus rapide, entrainant des centaines d’écroulement sur le massif en altitude… Vivement l’hiver, que les montagnes se couvrent à nouveau de leur plus beau manteau blanc ! Source AFP

Auvergne-Rhône-Alpes

VOIR SUR LA CARTE