Le plan ambitieux des États-Unis contre le réchauffement climatique

©NPL / Steven Kazlowski

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 4 Août, l’Europe se réveille en prenant connaissance du plan climat des États-Unis dévoilé hier soir par Obama. Et face à ce «défi clé» de notre époque, le moins que l’on puisse dire c’est qu’à moins de 6 mois de la COP21, la plus grande puissance mondiale semble avoir pris le problème à bras le corps. En effet, une des mesures phares du projet impose aux centrales électriques de réduire de 32% d’ici 2030 leurs émissions de C02, par rapport au niveau de 2005, qui fût le plus élevé historiquement. Le pays semble donc un petit peu plus ambitieux que l’année dernière, où le plafond avait été fixé à 30%! Et aux États-Unis, le débat est particulièrement vif et clivant, puisque l’électricité est majoritairement produite par ces centrales, responsables de plus de 40% des émissions américaines de C02… Source AFP