Le réveil d’un géant somnolent

© Minden Pictures / Tui De Roy / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Tous le croyaient profondément endormi, pourtant, le géant Misti a hoqueté cette semaine. De ces éructations sont sortis des gaz magmatiques, signe d’une activité qui pourrait se traduire par une véritable éruption dans un futur proche comme l’ont expliqué les chercheurs de l’observatoire volcanologique du sud. Une hypothèse que semble confirmer la présence au fond du cratère de fumerolles. Ce volcan haut de 5822 mètres, le troisième plus haut du monde, considéré comme le plus dangereux du Pérou est situé à 17 kilomètres de la ville blanche d’Arequipa. La dernière éruption a eu lieu en 1985 mais n’avait pas été source de trop d’inquiétudes étant donné que le géant n’avait point explosé mais seulement craché des coulées de lave fluide. L’histoire pourrait être tout autre cette fois ci d’autant que d’autres volcans se sont réveillés ces derniers mois comme le Sabancaya placé en alerte jaune. Source : AFP