L’île Seymour et ses vestiges de l’ère éocène

Biosphoto / Jean-Baptiste Strobel

+ A A -

Disneynature

L’île Seymour fait partie d’un archipel de 16 îles, dans la mer de Weddell en Antarctique. Découverte en 1843, par l’explorateur britannique James Clark Ross, de nombreux fossiles ont depuis étaient découverts attestant d’un écosystème florissant et diversifié ! Parmi eux, des espèces de manchots disparus, dont le plus grand des spécimens.  En 1982, la découverte d’un fossile de Marsupiala prouve que des mammifères terrestres ont aussi vécu en Antarctique. Ces fossiles de l’Eocène, période géologique de l’ère tertiaire s’étendant entre 37 et 54 millions d’années, témoignent d’un climat autrefois clément en Antarctique.

Source : ©Inist CNRS