A Lima, le pas de deux des négociations sur le climat

Glacier Pastoruri (Pérou) - Cyril Ruoso / Minden Pictures / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Si l’Union Européenne a salué l’accord arraché aujourd’hui après deux semaines de longues négociations à Lima, pour de nombreux autres acteurs, le résultat a été jugé bien trop peu ambitieux. Succès ou échec ? Pour Romain Benicchio, d’Oxfam, "Les négociateurs ont évité le naufrage sur les côtes péruviennes", mais ce « compromis est déconnecté de la réalité des impacts du changement climatique ». Les émissions de gaz à effet de serre continuent à augmenter et cette conférence devait jeter les bases pour limiter la hausse de la température mondiale à 2°C. Mais trouver des règles communes afin que tous les pays s’impliquent pareillement dans cette lutte est loin d’être tâche aisée. La Chine a par exemple obtenu qu'il n'y ait aucune évaluation des engagements nationaux en fonction de la capacité des pays. Source : AFP