À Lima, un sentiment de possible pour le climat

© Uri Golman/NPL Aerial view of Meltwater lake, Greenland

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 1er décembre et durant 11 jours, les délégations des 195 pays membres de la Conférence des Parties devront préparer les grandes lignes d’un accord sur le climat qui sera signé dans 1 an à Paris.

« Après les bonnes nouvelles de ces derniers temps, il y a un sentiment de possibilité" estime Mme Tubiana, négociatrice pour la France. En effet, après l’accord chiffré entre les USA et la Chine, un cap ambitieux fixé par l’Europe et les 9 milliards versés au Fonds Vert (fonds d’aide aux pays en voie de développement), les signes d’action sont bien là. Une nouvelle méthode de travail plus efficace en obligeant les États à annoncer mi 2015 leurs objectifs de réduction et les moyens de les réaliser.

« Le climat est de nouveau en haut de l’agenda politique » se félicite Laurence Tubiana. Source AFP