Record de chaleur en Amérique du Nord

New York - Philippe Giraud / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Un Noël passé en T-Shirt autour d’un barbecue, cela pourrait paraître normal pour un australien mais au Québec, dans l’autre hémisphère où l’hiver est de rigueur, c’est du jamais vu. Cette fin d’année, les températures ont atteint des records en Amérique du nord. A Anicet, au Canada le thermomètre affichait le 24 décembre 21 °C et à New York 22,2 °C, soit autant que le 4 juillet dernier tandis que le port de Norfolk enregistrait un étonnant 28°C. Mais ces températures quasi estivales ne sont pas sans conséquences. Elles ont nourri de nombreuses tempêtes et tornades qui ont dévasté le sud des Etats-Unis. Si ces phénomènes météorologiques sont fréquents, ils n’apparaissent qu’à l’arrivée du printemps et sont très rares en plein hiver. Et, témoignage supplémentaire de ce bouleversement météorologique, tandis que les fleurs bourgeonnent dans Central Park, c’est à Las Vegas et dans le désert de Mojave, là où ils étaient les moins attendus que des flocons de neige sont tombés. Source : AFP