Un cyclone d’une rare violence a balayé l’archipel du Vanuatu

Jim Edds / Science Photo Library / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Dans la nuit de vendredi à samedi, le cyclone Pam a soufflé avec des vents dépassant les 300 km/h sur l’archipel du Vanuatu puis sur les îles Solomon. Le cyclone, de catégorie 5 (la plus élevée), a changé de direction à la dernière minute a expliqué le bureau australien de météorologie, passant beaucoup plus près de Port Vila, la capitale de l’archipel et causant de très importants dégâts humains et matériels. Ce furent « quinze à trente minutes de terreur absolue » comme l’a décrit la porte-parole de l’Unicef et très probablement « l’un des pires cyclone de l’histoire du Pacifique ». Aujourd’hui, le président du Vanuatu, un archipel de 80 îles faisant partie des pays les plus pauvres du monde a lancé un appel à l’aide internationale. Source : AFP