Une patrouille de pigeons pour surveiller la pollution

© Sam Hobson / Naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Ce 18 mars une étrange cohorte ailée arpente le ciel de la capitale britannique. La Pigeon Air Patrol compte dix volatiles, tous équipés de GPS et de capteurs miniaturisés mesurant les niveaux d’ozone, de CO2 et de composés organiques volatiles dans l’atmosphère. Lancés depuis le parc de Primrose Hill dans le nord de la ville, les oiseaux doivent démontrer l’intérêt de cette initiative destinée à surveiller en temps réel la pollution de l’air. Dans une deuxième phase, une centaine de Londoniens qui le souhaitent pourront s’équiper d’un petit boîtier contenant les mêmes capteurs. Les données récoltées seront décryptées par les chercheurs de l’Imperial Collège afin de dresser une carte précise des niveaux de polluants en fonction des quartiers de la ville. Londres détient en effet le triste record de taux de dioxyde d’azote au niveau européen et a déjà fait l’objet de poursuites de la part de la Commission européenne pour manquement à l’obligation de réduire cette pollution. En attendant, vous pouvez suivre le parcours des pigeons sur le site qui leur est dédié. Source : AFP